Daphnée
Drouin

Titre : Avocate Année d'admission : 2020

Expertise : droit des personnes et de la famille

Ligne directe : 873 381-2074

Diplômée de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) en droit, Me Daphnée Drouin œuvre en français et en anglais, et se passionne pour le droit de la protection de la jeunesse, ainsi que pour le droit autochtone. Elle a d’ailleurs été étudiante dans un cabinet pratiquant le droit autochtone, où elle a également complété son stage du barreau. Elle se joint à l’équipe de droit des personnes et de la famille de Val-d’Or.

Me Drouin a déménagé au Nunavik afin de travailler pour la Direction de la protection de la jeunesse de ce secteur au début 2018 et y est restée jusqu’à son arrivée chez Cain Lamarre à la fin 2021. Pendant son passage au Nunavik, elle a agi à titre d’agente de la relation humaine à l’application des mesures, de gestionnaire multiservices et de directrice adjointe par intérim. Sa vaste expérience lui a permis de tisser des liens avec les communautés inuites du Nunavik dans lesquelles elle a résidé ainsi que d’approfondir sa compréhension de l’application de la Loi sur la protection de la jeunesse en contexte autochtone.

Son excellence académique lui a, entre autres, permis de remporter la médaille Dickson pour la meilleure plaideuse en finale dans le cadre du concours de plaidoirie de la Coupe Gale (en droit criminel et constitutionnel) en 2017 et d’avoir gagné la Coupe Gale la même année. Elle a aussi participé, pendant ses années d’études, à la clinique juridique de son université et au Programme d’accompagnement justice-itinérance à la Cour municipale de Montréal (PAJIC).

Me Drouin possède une approche humaine et compréhensive. Présentement en train de compléter un certificat en études autochtones, elle désir approfondir ses connaissances au niveau des enjeux vécus par les communautés autochtones. Proactive et rigoureuse, elle sait faire preuve de leadership.

Sans surprise, les causes qui lui tiennent le plus à cœur sont l’accès à la justice pour les peuples autochtones, la réconciliation avec les peuples autochtones, ainsi que la sécurité et le développement des enfants.

Adjoint(e) : Véronique Brassard, Kim Milaire-Fiset

Expertise

  • Droit des personnes et de la famille (protection de la jeunesse)

Formation académique

  • Certificat en études autochtones (actuellement)
  • Baccalauréat en droit, Université du Québec à Montréal (2017)

Expérience professionnelle

  • Directrice adjointe par intérim à la Direction de la protection de la Jeunesse Centre de Santé Inuulitsivik, Nunavik (2021)
  • Gestionnaire Multi-Services à la Direction de la Protection de la Jeunesse Centre de Santé Inuulitsivik, Nunavik (2018 à 2021)
  • Stagiaire, O'Reilly et Associés (2019)
  • Agente de la relation humaine à l’application des mesures à la Direction de la Protection de la Jeunesse Centre de Santé Inuulitsivik, Nunavik (2018)
  • Étudiante, O'Reilly et Associés (2017)
  • Intervenante, Centre jeunesse de Laval (2012 à 2017)

Distinctions

  • Récipiendaire du prix de la meilleure note en droit de la responsabilité civile, Université du Québec à Montréal (2017)
  • Récipiendaire de la médaille Dickson pour la meilleure plaideuse en finale, Concours de plaidoirie de la Coupe Gale (droit criminel et constitutionnel) (2017)
  • Récipiendaire de la Coupe Gale (droit criminel et constitutionnel) (2017)